Remède contre les clichés

Remède contre les clichés

1 mars 2021 1 Par Victoria

Il y a quelques années, je commençais à peine à écrire des petits textes, par-ci par-là. 

J’en avais écrit un sur les Allemands, plus précisément sur l’image qu’une alsacienne pouvait avoir des Allemands, une image pleine de clichés.. Voici un extrait de ce texte :

« Une alsacienne à la rencontre des Allemands.. Il est courant d’entendre des amalgames qui disent que les Alsaciens sont des Allemands , souvent à cause de leur accent ou même du dialecte qui est encore parlé aujourd’hui.. Les Français des autres régions nous surnomment « les allemands » et les allemands disent que nous sommes bien français, alors dans tout ça et bien… Nous sommes alsaciens !

Bien évidemment , ce sont des clichés , des conflits mineur amusants entre régions.. Et si l’on continue dans les clichés , l’un des plus connu est que les alsaciens n’aiment pas vraiment les Allemands (bien qu’ils aillent faire leurs courses en Allemagne !).. Et oui, l’explication se trouve dans les livres d’Histoire , je ne vais pas vous faire un dessin , mais toute une génération a été ballotée entre deux pays et entre deux langues durant des années , alors ça laisse des traces..

Français-Allemand
Français-Allemand

Je crois que je n’avais jamais réellement parlé à un allemand avant de vivre avec , ici à Lisbonne.. Et vous savez quoi ? Mes colocataires allemands font partie des personnes avec qui je m’entends le mieux.. Il y a notre sportive qui vous fait des câlins à chaque fois que vous la croisez.. Il y a notre grand enfant , l’un des plus anciens de l’appartement , pourtant , c’est sûrement le plus naïf et sensible d’entre nous.. Lorsqu’on se raconte nos vies , nous parlons de tout et de rien , il m’a dit un jour que son grand-père était en Normandie pendant et après la guerre.. 

Vous ne trouvez pas ça magnifique dans un sens ? 

Nos grands-parents ont fait la guerre les uns contre les autres et aujourd’hui leurs petits-enfants vivent littéralement ensemble dans une Europe unie.. Quel beau message !

Et puis il y a mon « binôme » , mon portugais-allemand avec qui je partage mes repas , mes soirées et mes fou-rires ; nous venons du même endroit , moi coté , France et lui de l’autre côté du Rhin… Que le monde est petit finalement..

Je viens de dresser un portrait plutôt sympathique de l’Allemagne et des Allemands , alors que je ne les ai jamais vraiment aimé auparavant , sans même les connaître , j’étais juste une alsacienne pleine de clichés.. Mais n’oublions pas que malgré tout ; la langue allemande est toujours aussi indélicate pour mes oreilles… »

Je voulais vous partager ce texte, parce que cette histoire me fait penser que le voyage et les rencontre vous poussent vers une plus grande ouverture d’esprit ;

Vous pousse vers des personnes que vous n’auriez jamais rencontré si vous étiez resté dans la même ville , ou dans la même région ; si vous étiez resté fermé aux autres.. C’est le cas encore aujourd’hui. Dans ma France de l’autre bout du monde , je rencontre des Français de différentes régions et de différents milieux.. Des personnes de plus ou moins 25 ans , qui ont eux une vie avant , une histoire et une éducation parfois à l’opposé de la mienne..

J’ai toujours eu des idées un peu « gauchistes », un peu « révolutionnaires » , un peu « peace and love » sans extrême bien sûr , mais un coté un peu bohème et naïf.. J’ai lu des dixièmes de bouquin sur Mai 68 , sur les années 70 et je me suis fait tatouer le mot « liberté » en toute lettre sur le corps.. Alors comment vous dire que la droiture militaire ne m’a jamais subjugué.. Même si mon grand-père est un militaire retraité , je n’ai jamais trop compris pourquoi les jeunes s’engageait dans l’armée pour finalement , obéir à des ordres..

Aujourd’hui , mon groupe d’amis est composé essentiellement de Marins ; la Marine nationale : l’armée quoi ! Ce sont mes amis.. Je les vois presque tous les jours, s’ils ne sont pas en mer.. Tout un paradoxe encore une fois pour quelqu’un plutôt à l’opposé de ce monde, si inconnu finalement..

Marine Nationale
Marine Nationale

Ils sont presque devenus ma seconde famille du bout du monde : 

J’utilise souvent cette expression lorsque je parle de mes amis, tout simplement parce que lorsqu’on est loin de sa véritable famille , on crée quelques choses , proche de nous , qui y ressemble..

C’est fou comme la vie peut te montrer à quel point tu as tort. 

Que tes idées peuvent être changées en un claquement de doigts , quelle ne doivent jamais être dans les extrêmes et que tu ne sais pas, tant que tu ne connais pas !

Base navale de Nouméa

Alors voilà , des marins se sont finalement des militaires.. Ceux que je connais sont d’une intelligence à te sentir minuscule , ils sont fêtards , généreux , hilarants et plein d’amour ! Tout l’inverse de nos idées reçus.. Ils sont ouverts aux autres et passionnés , ils nous expliquent des tas de choses sur leur métier qui nous semble encore très abstrait aujourd’hui , mais j’ai toujours l’impression d’apprendre..

Encore fois, les rencontres en voyages, en expatriation te montre des gens différents de ton cercle habituel. 

Encore une fois , j’ai ravalé mes clichés.. Merci pour la claque. Merci pour ces moments et rendez-vous pour une bière dans de nouveaux ports les copains..